Vous avez des douleurs à la hanche et souffrez de dégénérescence articulaire (arthrose) ou d’une autre pathologie de la hanche (arthrite, nécrose, séquelle de maladie de l’enfance).  Plusieurs questions surgissent à votre esprit :

  • Qu’est-ce que cette maladie?
  •  En quoi consiste la chirurgie?
  • À quel type d’évolution doit-on s’attendre après la chirurgie?

La Clinique Duval se spécialise dans le remplacement articulaire de la hanche.  Vous trouverez plus bas beaucoup de réponses à vos questions et comment nous pouvons vous redonner une qualité de vie.

La hanche est une articulation composée du fémur (os de la cuisse) et du bassin. La partie proximale du fémur a la forme d’une boule (tête fémorale) et s’articule avec une cavité du bassin appelée acétabulum. La tête fémorale est maintenue en place par des ligaments et des muscles. Pour que la tête fémorale et l’acétabulum glissent l’un contre l’autre de façon harmonieuse, ils sont recouverts d’une couche de tissu très lisse : le cartilage. Quand cette couche protectrice (cartilage) est endommagée, les surfaces sont rugueuses et glissent mal l’une contre l’autre. Il s’en suit de la douleur, de la raideur et de l’inflammation. C’est ce que l’on appelle la dégénérescence articulaire ou l’arthrose.

L’ARTHROSE DE LA HANCHE

Causes : L’arthrose (dégradation du cartilage) est la cause la plus fréquente. Elle peut aussi être secondaire à une fracture, une malformation osseuse, le vieillissement, l’usure normale et l’arthrite rhumatoïde.

Comment se manifeste-t-elle ?

Présence de la douleur

  • au repos ; augmente à la marche ; incommode le sommeil ;
  • au niveau de l’aine, fesse et la cuisse;
  • peut s’accompagner de raideurs et de boiterie.

Limitation des mouvements

  • difficulté de s’accroupir, de monter et descendre l’escalier, mettre les bas.

Radiographie d’une patiente de 45 ans avec une usure sévère de la hanche droite et légère de la hanche gauche.

Vous avez certainement plusieurs questions sur le sujet, vous trouverez plus bas de brèves réponses. Nos chirurgiens se feront un plaisir d’élaborer plus en détails avec vous ces éléments lors d’une consultation.

La dégénérescence de la hanche est une maladie évolutive qui peut prendre plusieurs mois ou années avant de limiter significativement vos activités et votre qualité de vie. Lorsque la maladie est peu avancée, la grande majorité des gens atteints peuvent améliorer leur condition en prenant une médication anti-inflammatoire, en utilisant une canne et en limitant certaines activités. Lorsque la condition ne s’est pas améliorée de façon satisfaisante avec ces traitements non chirurgicaux et que :

  • vos activités sont compromises ;
  • vous avez de la difficulté ou vous ne pouvez plus travailler ;
  • votre qualité de vie est diminuée ;
  • vous avez des douleurs fréquentes : le remplacement articulaire de la hanche est une solution à envisager.

Le remplacement articulaire de la hanche a pour objectif d’améliorer votre qualité de vie, de soulager vos douleurs et de vous permettre le retour à une vie active.

Il n’y a pas d’âge minimal pour bénéficier d’un remplacement articulaire de la hanche. C’est votre degré de douleur et d’invalidité qui est le meilleur indicateur. En général, la PTH est implantée chez des gens de 65 ans ou plus chez qui les traitements conservateurs ne sont plus efficaces. Toutefois, si vous êtes plus jeune et sévèrement affecté par l’usure de votre hanche, l’amélioration des matériaux utilisés dans la fabrication des prothèses et des techniques chirurgicales permettent à la majorité des patients de mener une vie normale et de conserver leur prothèse pour le reste de leur vie.

Pour les sujets jeunes et actifs, à la Clinique Duval, nous utilisons des prothèses avec surfaces de céramique. À plus de 21 ans, 97% de nos patients n’avaient pas eu besoin de réopération (voir article scientifique). Il nous fera plaisir d’évaluer votre condition et de vous conseiller sur les meilleures options de traitement pour votre condition.

Il n’y a pas de poids maximal mais toutes les complications générales associées à la chirurgie de remplacement de la hanche sont augmentées : problème de guérison de plaie, infection, luxation de l’articulation, etc. C’est pourquoi il est préférable de perdre du poids avant la chirurgie. Toutefois, les chirurgiens de la Clinique pratiquent régulièrement les remplacements articulaires chez les gens avec surpoids.

Il n’y a pas d’âge limite pour être opéré pour une prothèse de la hanche.
Toutefois, il faut que votre état de santé général soit assez bon pour que la chirurgie se déroule sans problème médical majeur, et que la fonction prévue après la chirurgie soit assez bonne pour profiter d’une amélioration significative de sa qualité de vie. Des patients de plus de 80 ans peuvent être opérés à la clinique.

Le remplacement total de la hanche consiste à remplacer les deux parties de l’articulation en insérant une tige dans l’os de la cuisse et une cupule dans l’acétabulum (cavité du bassin). La chirurgie peut être réalisée avec différents types de prothèses. Les chirurgiens de la Clinique Duval préconisent l’utilisation d’une articulation de diamètre proche de votre anatomie (>36mm). Avec ces prothèses, il y a très peu de chance de luxation et donc aucune restriction de mouvement après la chirurgie (voir ce texte sur le sujet). Les surfaces articulaires peuvent être en métal, céramique ou polyéthylène. Chaque prothèse a ses avantages et ses inconvénients; votre chirurgien choisira avec vous, selon votre condition particulière, la prothèse susceptible de vous donner le meilleur résultat. Deux types de prothèses de la hanche sont principalement utilisées :

La prothèse totale de la hanche à double mobilité 

L’articulation est constituée de polyéthylène réticulé et de métal. Lien pour un article publié par nous et cliquez sur cet autre lien pour voir une vidéo de l’intervention chirurgicale pratiquée par le Dr P-A Vendittoli

 

La prothèse totale de la hanche avec surfaces de céramique de grands diamètres.

Voir nos résultats cliniques

Le remplacement articulaire de la hanche est une chirurgie très efficace avec un haut taux de satisfaction. La majorité des patients opérés voient leurs douleurs grandement diminuées et peuvent reprendre plusieurs activités délaissées depuis le début de leur maladie. Toutefois, il faut savoir que le plein bénéfice de la chirurgie ne sera souvent atteint que 5-6 mois après l’opération, bien qu’après 2 à 3 mois, le niveau d’activité peut déjà être grandement augmenté.

Certainement, 1-2 semaines après votre chirurgie vous pourrez débuter l’utilisation d’un vélo stationnaire.

3 à 4 semaines après la chirurgie, vous pouvez retourner à la piscine pour de la marche dans l’eau ou de la natation douce. Il est important que la plaie soit bien scellée ;

  • Pendant les 3 premiers mois, vous devrez évitez de pratiquer des sports de façon régulière et intense ;
  • De 3 à 5 mois après votre chirurgie (selon votre condition), vous pourrez faire de la danse sociale, du jardinage, jouer aux quilles, à la pétanque, au golf. Le tennis (en double) peut être repris
  • Après 6 mois, selon votre condition et la prothèse utilisée, votre chirurgien vous permettra ou déconseillera, la pratique d’activités avec des impacts et pivots répétés comme: saut, jogging, volley-ball, soccer, basketball, ski de bosses, danse aérobique, hockey avec contact, sports de raquettes, course à pied, yoga, karaté,

Parlez-en à votre chirurgien à la Clinique pour avoir les recommandations propres à votre condition.

La Clinique Duval comporte 14 chambres individuelles d’hospitalisation si votre condition requiert un court séjour.  La durée de séjour varie d’un patient à l’autre entre 1 et 3 jours. Toutefois, l’avancement des techniques opératoires, l’optimisation du contrôle de la douleur postopératoire, la meilleure organisation des soins à domicile ainsi que la collaboration multidisciplinaire efficace ont permis de vous offrir la possibilité́ de passer moins de 24 heures à la clinique après votre chirurgie et avoir un congé organisé et sécuritaire. Votre chirurgien et l’équipe traitante vous informeront si vous êtes éligible à ce protocole de récupération accélérée (chirurgie d’un jour).

Remplacement total de la hanche avec une prothèse double mobilité (chirurgien P-A Vendittoli)